La Fête du Livre de Bron

La Fête du Livre de Bron est chaque année de plus en plus rayonnante et ambitieuse. Le programme valorise nettement des ouvrages de très bon aloi, ceux que je qualifie de « littérature authentique » ! Lors de la journée dite « professionnelle », s’adressant plus particulièrement aux professionnels du livre, bibliothécaires et documentalistes, Nicole Caligaris et Franz Bartelt ont témoigné de l’authenticité de leur démarche créatrice, de leurs lectures à l’écriture.

C’était effectivement le thème retenu cette année, pour ma plus grande joie, comme vous pouvez l’imaginer : « Dans les coulisses de l’écriture ». Le matin était donc consacré à ces deux écrivains, lors d’un débat animé par Thierry Guichard, de la revue littéraire le Matricule des anges, et enrichi des commentaires de Martine Laval, critique littéraire à Téléréma, dont l’indépendance d’esprit fait l’originalité de ses critiques.

L’après-midi m’a permis, grâce aux questions du même Thierry Guichard, de partager avec le public les multiples interrogations sur l’influence et le plagiat. Le sujet, tentaculaire, a permis d’évoquer les fameuses « affaires » d’actualité touchant Henri Troyat, Irène Frain, Alain Minc… Mais les questions sur l’efficacité des logiciels de détection de plagiat m’ont aussi permis d’insister à la fois sur leur utilité, surtout dans les universités où les plagiats posent de plus en plus la question de la valeur des diplômes, et en même temps la nécessité de ne pas s’en tenir là : la contextualisation de l’emprunt, même littéral, ne peut pas, pour le moment du moins, être prise en compte par l’analyse textuelle informatisée : que dira l’ordinateur face à un pastiche ? Il y a grand risque qu’il y voie du plagiat, alors même que la prouesse du pasticheur consiste à imiter avec subtilité les procédés de style d’un hypotexte et d’en reprendre les dominantes thématiques, quitte à en détourner le sens. Tous ces débats méritent à chaque fois nuances et précisions dans les réponses. C’est bien sûr ce que à quoi je me suis attelée dans Plagiats, les coulisses de l’écriture.