Le plagiaire comme personnage de roman…

A partir d’aujourd’hui, vous pouvez lire un chapitre entier de mon essai Du Plagiat (PUF, 1999). Il s’agit du chapitre 4 « Le plagiaire, un personnage de roman ». J’ai progressivment réuni un corpus d’oeuvres de fiction qui prennent comme thème le plagiat. La collection ne cesse de s’enrichir mais dans ce chapitre j’explique pourquoi le plagiaire est un personnage qui inspire les romanciers et les auteurs de fictions en général. A travers ces êtres fictifs, l’auteur exprime sa propre hantise du plagiat. Cette part de lui-même, non avouée, apparaît ainsi de manière biaisée, dans des oeuvres un peu marginales, tant le sujet semble terriblement tabou… Le meilleur exemple est sans soute le superbe roman de Henri Troyat, Le mort saisit le vif (Plon, 1942) qui précède de plusieurs décennies la condamnation du même auteur pour contrefaçon !