Encore et encore…

On n’ose même plus commenter ! les étranges similitudes laissent perplexe sur l’idée que certains se font désormais d’une thèse ! Regardez donc de près cet exemple qui a le mérite de faire une analyse très précise de la part du plagié.

La brièveté de cette actualité s’explique, chers internautes, par des pressions que je subis concernant d’autres affaires que celle-ci…