DES CARS, Guy, De toutes les couleurs, Flammarion, 1967

< ISNARD, Guy, Les Pirates de la peinture, Flammarion, 1957.

 

DES CARS, Guy, De toutes les couleurs

(réédition en 1985 sous le titre Les faussaires,
J’ai lu)

ISNARD, Guy, Les Pirates de la peinture
Il a obtenu l’effet de  » vieillissement  » en étalant sur la toile avec la paume de sa main, une décoction de calabre et il a frotté jusqu’à ce que la surface du tableau, parfaitement imprégnée, fût sèche. Ensuite, il a dû, pour faire ce travail, imiter les incrustations de la crasse, en employant de l’eau légèrement gommée et teintée avec de la sépia et de l’encre de Chine.
Ce procédé consiste le plus souvent à étaler avec la paume de la main une décoction de calabre et à frotter jusqu’à ce que la surface du tableau , parfaitement imprégnée, soit sèche. Pour parfaire ce travail, on imitera les incrustations de crasse, en employant de l’eau légèrement gommée et teintée avec de la sépia et de l’encre de Chine.

 

Roland de Chaudenay, dans son Dictionnaire des plagiaires, rend compte des résultats de son enquête sur cette affaire…