BEYALA, Calixthe, le Petit Prince de Belleville, Albin Michel, 1992

< BUTEN, Howard, Quand j’avais cinq ans, je m’ai tué, seuil, 1981

< GARY, Romain, la Vie devant soi, Mercure de France, 1975

Le roman de C. Beyala a été considéré comme une contrefaçon par les tribunaux (voir informations juridiques).

Voici un exemple parmi d’autres :

BEYALA, Calixthe, le Petit Prince de Belleville
GARY, Romain, la Vie devant soi, Mercure de France
J’accompagne M’am faire des courses dans les grands magasins à l’Opéra. Il y a un cirque en vitrine. Les parents viennent avec leurs mômes gratuitement. La vitrine est tout entourée d’étoiles plus grosses que nature. Elles s’allument, elles s’éteignent en un clin d’œil. Au milieu du cirque, il y a des cosmonautes. Ils vont jusqu’au ciel, ils reviennent sur terre en faisant des saluts aux passants.
J’avais une course à faire dans un grand magasin à l’Opéra où il y avait un cirque en vitrine pour que les parents viennent avec leurs mômes sans aucune obligation de leur part. (…) La vitrine était entourée d’étoiles plus grandes que nature qui s’allumaient et s’éteignaient comme on cligne de l’œil. Au milieu, il y avait le cirque avec les clowns et les cosmonautes qui allaient à la lune et revenaient en faisant des signes aux passants.
Je propose une analyse détaillée de ce plagiat aux pages 147 à 151 de Plagiats, les coulisses de l’écriture, assortie d’une analyse textuelle informatisée.