L’université française et la tentation du plagiat

Cinquante minutes pour comprendre pourquoi l’Université française est confrontée aux pratiques du plagiat, au détriment de la recherche et de la connaissance. Dans son émission LSD, La série documentaire, Perrine Kervran donne la parole à des universitaires et à une avocate de droit d’auteur. Il en ressort des vérités éclairantes sur certaines pratiques frauduleuses de chercheurs.

Certaines de ces vérités méritent d’être rappelées ici même :

*qu’il est illusoire de s’en remettre aux logiciels de détection de similitudes – dits « anti-plagiat » – pour lutter contre la fraude,

*que le classement de Shanghai a favorisé la multiplication des copiés-collés frauduleux,

*que la LPPR (loi de programmation pluriannuelle de la recherche) va accentuer la dégradation de la recherche par la précarisation et la mise en concurrence de chercheurs acculés à des résultats à court terme. Cette loi fait le nid des futurs plagiaires (voir Le Journal des sciences du 10-11-2020).